• Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Blogueurs
    Blogueurs Rechercher votre blogueur favori de ce site.
  • Équipe de blogueurs
    Équipe de blogueurs Trouvez vos équipes favorites de blogueurs ici.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification
Posté par le dans Education - Famille
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 213
  • Imprimer
  • Signaler cet article

Déscolarisation : la solution ?

Déscolarisation : la solution ?

Il existe bien des articles et vidéos pour analyser les travers du système éducatif, notamment par le célèbre Ken Robinson à TED, ou dans cette animation, ou sur ce blog.

Ce ne sera pas la finalité de cet article.

Ici, le but est de recencer les parents qui pensent à la déscolarisation de leur(s) enfant(s), du fait que les systèmes publics et privés ne leur conviennent pas.

Alors ensuite, peut-être que nous pourrions imaginer une non-école, trouver un ou plusieurs espaces, où les enfants s'éduqueraient naturellement.

Contrairement à ce que les écoles alternatives laissent penser, il n'est pas nécessaire de dépenser 300€/mois pour permettre cela.
Il suffit de quelques familles décidées à sortir du "formatage scolaire" pour redonner de l'air aux enfants, de 3 à 18 ans, sans les exclure de la société dans laquelle ils vivent.

"II faut mettre la société au service de l'école et non pas l'école au service de la société" Gaston Bachelard

Lorsqu'on voit la crise d'orientation des jeunes diplômés du BAC, on peut se dire que c'était peut-être à nous de nous poser la question... "Comment on veut qu'il soit, quand il sera grand ?"

... Entier ou conforme ?

 

Merci de laisser un commentaire si c'est une idée qui vous interpelle, vous fait sens, vous fait peur mais vous donne envie, qui mérite un essai...

Plus on est de fous, moins on sera considérés comme tel !

Modifié le
  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité
Invité mardi, 12 décembre 2017